Mon appartement Duflot à Toulouse

[php snippet=3]

Lorsqu’il nous arrivait à mon père et à moi d’avoir une de ces discussions très sérieuses de père à fille, il ne manquait jamais de m’encourager à envisager sérieusement la question de ma retraite. Mais il n’oubliait pas non plus de me parler de l’importance vitale d’avoir une famille à moi toute seule. Autrement dit, il ne se lasse pas de m’encourager à fonder ma propre famille, etc. Pourtant, je vous ai déjà parlé de mon choix de ne pas avoir d’enfants.

Investir dans la pierre

investir-immobilier-pierre

Mais revenons-en à ma retraite ! Voici mon père (qui m’est tant précieux soit-dit en passant !) me conseillant d’investir dans la pierre : « ma chérie, pour assurer tes vieux jours, il n’y a rien de tel qu’un investissement immobilier locatif, lequel te fera toujours obtenir un loyer tous les mois, que tu sois malade ou en bonne santé, que tu travailles ou non ! ».

Mon père, c’est la voix même de la sagesse ! Me voilà donc à la prospection d’un bien immobilier dans lequel je vais investir une bonne partie de mes économies, en digne fille de mon père que je suis !

Comment en suis-je arrivée à investir en duflot ?

Je suis donc partie pour me renseigner sérieusement sur les principes pour bien faire un investissement immobilier. Et dès que je tape les mots investissement immobilier sur mon moteur de recherche, investir en loi duflot est le résultat qui semble remporter l’unanimité sur tous les sites ! Cette fameuse loi piquant ma curiosité (elle doit bien être spéciale pour susciter ainsi l’intérêt de la page de résultat de Google), je découvre au fil de mes recherches qu’un avantage particulièrement attrayant du point de vue fiscalité attend les investisseurs.

En effet en investissant à but locatif en duflot, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt de 18% sur la valeur d’achat de votre bien immobilier sur une durée de 9 ans. Très intéressant n’est-ce pas ? Et pour être éligible à cette loi, il faudra respecter certaines conditions dont la localisation du bien, le respect d’un certain plafond de loyer, la mise en location du bien pendant 9 ans,… Somme toute, des conditions pas trop compliquées à remplir si l’on se réfère à l’avantage.

Comment choisir la ville pour investir ?

toulouse-pierre-pinel

Il ne reste donc plus qu’à trouver où effectuer mon fameux investissement immobilier. Pour le choix de la ville, j’opte d’emblée pour la Ville Rose et ses multiples capacités, à mon sens très attractives et très enthousiasmantes !

En effet, Toulouse est l’une des villes les plus dynamiques, économiquement et démographiquement s’entendent, en France. Et de surcroit, les prix du neuf sont encore très compétitifs !

En outre de ses infrastructures aéronautiques (source de créations d’emplois), Toulouse est une ville qui attire d’innombrables étudiants venus des quatre coins du monde. En effet, elle est la deuxième ville universitaire de province de France avec au moins 100.000 étudiants inscrits dans les programmes.

Quel type de logement choisir ?

D’après mes recherches, il s’est avéré que Toulouse est une ville dont la population est plutôt jeune (environ 32% de la population est située entre 15 à 29 ans). L’appartement me semble donc le plus rentable comme investissement immobilier à Toulouse. D’ailleurs, parmi les programmes immobiliers qui m’ont été proposés par certains sites, j’ai trouvé mon appartement duflot à Toulouse, un T2 parfaitement adapté aux besoins estudiantins. Son emplacement dans le quartier Busca/Rangueil bénéficie de la proximité de plusieurs universités, de plusieurs commerces, des commodités de transport,…

Et vous, dans quel quartier pensez-vous qu’il est intéressant d’investir en duflot à Toulouse ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *