Je change de mutuelle pour être mieux remboursée de mes soins dentaires

Depuis que le verdict concernant mon port obligatoire d’ appareil dentaire est tombé, j’ai décidé de changer de mutuelle pour être mieux remboursée de mes soins dentaires. En effet, le port d’appareil impliquant des visites régulières au service d’orthodontie, il s’avère essentiel de limiter au mieux la perte financière en termes de factures de soins dentaires.

null

L’Assurance Maladie rembourse mal les soins dentaires

Dernièrement, ma consultation chez le chirurgien-dentiste s’est élevée à 23 euros. C’est paraît-il le cas en général, je me suis renseignée. La Sécu ne rembourse cependant qu’environ 10 euros sur ce frais de consultation. Ensuite, j’ai découvert aussi que les soins dentaires pour lesquels je suis remboursée par la Sécu sont limités aux soins les plus courants comme le traitement des caries, le détartrage, l’extraction de dent,…Et encore, ce remboursement ne se fait qu’à hauteur de 70% sur la base des tarifs conventionnels !

C’est pour dire que pour espérer un remboursement de catégorie orthodontie, c’est compter pour du beurre. Et comme j’ai plus de 16 ans, ce n’est pas gagné du tout ! Eh oui, seuls les enfants peuvent bénéficier de tarifs avantageux en termes de tarifs de convention, la base de tout remboursement (sécu, mutuelle). Quant aux implants, il ne faut même pas y penser.

Changer de mutuelle, la meilleure des solutions

null

Au vu et au su de toutes ces informations, la meilleure des solutions qui s’offre à moi sera alors de changer de mutuelle et d’adhérer à une complémentaire santé comme une mutuelle dentaire. En somme, il faudrait que je trouve une mutuelle pour les dents qui puisse prendre en charge le ticket modérateur, les soins dentaires, les consultations chez le dentiste, les traitements d’orthodontie, les inlay-core,…

Bref, la totale tout en n’ayant à payer que peu d’argent ! Sans parler des dépassements d’honoraires que les praticiens aiment à appliquer de nos jours, ce qui risque à la longue de me ruiner complètement.

Souscrire à une mutuelle dentaire sans plafond

Tant qu’à faire et changer de mutuelle, souscrire à une mutuelle dentaire sans plafond semble le plus avantageux. Ce genre de mutuelle existe, il suffit de consulter les outils de comparaison proposés en ligne. Le concept de cette mutuelle sans plafond est idéal : elle propose sur une année, un remboursement sans limite des soins ; il y en a même qui prennent en charge les fameux dépassements d’honoraires !

Mais encore, souscrire à une mutuelle sans plafond signifie une couverture immédiate dès la souscription et encore mieux, aucun délai de carence n’est imposé. Donc si vous êtes comme moi, qui envisagiez d’avoir des soins plutôt coûteux et fréquents chez votre chirurgien-dentiste ou votre orthodontiste, adhérez à une mutuelle dentaire sans plafond, vous aurez une prise en charge intégrale.

Résilier le contrat actuel

Accaparée par mes recherches de mutuelle sans plafond, et occupée à souscrire pour une nouvelle mutuelle dentaire, j’allais oublier de résilier mon contrat actuel. D’ailleurs, le terme dudit contrat intervenant dans 3 mois, j’ai envoyé immédiatement une demande de résiliation de mutuelle par courrier en Accusé de réception. La prudence et la prévoyance étant à ne pas négliger, j’ai gardé la trace de ce courrier qui me servira en cas d’éventuels litiges.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *